Recherche

NAO SOUS HAUTE TENSION

NAO SOUS HAUTE TENSION

Cette deuxième réunion de négociations a suscité de nombreux remous au sein des 3 organisations syndicales ... La principale revendication de la CFDT concernait la prime de 350 € versée aux salariés ayant un salaire inférieur à 35.000 € bruts. Notre volonté était de généraliser cette prime à l'ensemble des salariés de la Caisse d'épargne sans distinction de revenus et cela dans un souci d'équité. Nous considérons que quelque soit le salaire, chacun apporte sa pierre à l'édifice de la réussite de la Caisse d'épargne d'Alsace ... Nous souhaitions également que cette mesure soit doublée pour toutes et tous.

Cette demande a été rejetée par la direction. Le SNE/CGC a quitté la table des négociations comme il l'avait annoncé lors de le première réunion si cette demande n'aboutissait pas suivi de près par le SU ...

La CFDT a décidé de poursuivre la négociation pour entendre ce que la direction avait à nous proposer et si d'autres de nos demandes allaient être prises en compte.

A priori ce sera un non à toutes les revendications que nous avons exprimées. La seule ouverture consisterait à l'attribution d'une subvention unique au CE destinée à la mise en place des chèques vacances. Même si cette demande ne figurait pas dans nos revendication de 2017, historiquement nous sommes les premiers à avoir revendiqué la mise en place de cette mesure pour le personnel. Il suffit de se reporter à nos tracts électoraux lors de ces dernières années.

Nous espérons que lors de la 3ème réunion de négociations, la DRH envisagera des mesures complémentaires, même si la probable fusion semble tétaniser nos dirigeants ...

Rendez- vous est pris pour le 16 mars, dans un climat plus serein.

La délégation CFDT : Raymond SCHMITT, Emilie AUDIER et Patrick SCHIRCK

Partager sur